Population et territoire

Localisation géographique

Située sur la rive nord de la vallée du Saint-Laurent, au nord de l’île de Laval et de l’île de Montréal, la MRC de Thérèse-De Blainville forme l’extrémité sud-est de la région administrative des Laurentides.

D’une superficie de 202,5 km2, elle est bordée par les MRC Les Moulins, Rivière-du-Nord, Deux-Montagnes, Mirabel et Laval.

La MRC se compose de sept municipalités soit les villes de Blainville, Boisbriand, Bois-des-FilionLorraine, RosemèreSainte-Anne-des-Plaines et  Sainte-Thérèse.

Il est à noter que le territoire de la MRC de Thérèse-De Blainville fait partie de la Communauté métropolitaine de Montréal depuis sa constitution en 2001 et forme plus précisément la couronne nord de la CMM avec les MRC Les Moulins, Deux-Montagnes, Mirabel et L’Assomption.

Caractéristiques du territoire

Sa position géographique à mi-chemin entre la région des Laurentides et la Communauté métropolitaine de Montréal lui confère une position stratégique.  De fait, au niveau des infrastructures routières, le territoire de la MRC de Thérèse-De Blainville est traversé par plusieurs axes majeurs : les autoroutes 15 et 13 dans l’axe nord-sud, l’autoroute 640 dans l’axe est-ouest, ainsi que le corridor de l’autoroute 19, auxquelles s’ajoutent les routes nationales que sont la 117, la 344 et la 355.

Sur le plan démographique, elle affiche une des plus fortes progressions au Québec et son économie est marquée par une effervescence soutenue au chapitre des investissements dans tous les secteurs, et plus particulièrement dans celui de la construction.

Grâce à ses municipalités et à leurs particularités locales, la MRC de Thérèse-De Blainville offre une diversité de paysages et de vocations qui s’intègrent et se complètent. Si la vocation de Sainte-Anne-des-Plaines est surtout agricole, l’activité industrielle est plutôt présente à Blainville, Boisbriand et Bois-des-Filion. À son tour, Sainte-Thérèse constitue le pôle culturel et institutionnel de la MRC. Rosemère se démarque par sa vocation commerciale et son cadre naturel de qualité. Si chacune de ces villes propose un ensemble résidentiel diversifié, Lorraine se caractérise par sa vocation essentiellement résidentielle.

La rivière des Mille Îles représente un des joyaux de la MRC où l’on retrouve notamment la réserve écologique de l’Île Garth.  Aussi, le Domaine vert est un parc où peut se pratiquer une vaste gamme d’activités de plein air.  Sans oublier, la route Verte qui complète la piste Le P’tit Train du Nord et constitue une plaque tournante entre les réseaux cyclables de Laval, Mirabel et Deux-Montagnes sans oublier la piste cyclable régionale Les Moulins d’En-Haut en voie de réalisation vers Terrebonne.

En somme, la MRC de Thérèse-De Blainville exerce un grand pouvoir d’attraction tant par sa localisation que par ses caractéristiques unissant à la fois les aspects naturels et urbains.

Statistiques générales

Pour plus d’informations sur les données statistiques de la MRC Thérèse-De Blainville, visiter le site de l’Institut de la statistique du Québec ou consulter les documents produits dans le cadre du Projet sur le déséquilibre des ressources gouvernementales dans la MRC Thérèse-De Blainville.

Dernière mise à jour : avril 2017